Reale de France

Reale de France

Le nom “REALE”  indique que la Galère appartenait au Roi de France. 

A partir de plans originaux, le modèle à l’échelle 1 :60, reproduit un navire de 63 m de long, 9,70 m de large au bau, avec 59 bancs et 59 rames, avec 7 hommes par rame, soit un total de 413 rameurs : parmi ceux-ci, quelques-uns étaient des esclaves, mais la plupart était des hommes commandés aux galères, les « vogue avant », c’est-à-dire les hommes placés à l’extrémité de la poignée de la rame, étaient eux des volontaires régulièrement payés. Le reste de l’équipage comprenait, outre les officiers qui étaient logés à la poupe, un garde- chiourne avec deux aides (qui, de la coursive, incitaient les rameurs à nager à coups de fouet) et un contingent variable de soldats et de canonniers, répartis sur la rambarde et tout au long de celle-ci. L’armement était constitué de 5 pièces en bronze. Pour modifier le pointage des canons, le navire devait manœuvrer, ce qui limitait grandement l’emploi des galères. La  seule tactique était l’attaque frontale avec son éperon. Etant très bas sur la ligne de flottaison, le pont était souvent inondé et par vent fort, toute la partie sous le vent, y compris les bancs et les rameurs, se trouvait immergée. 

Rappelons qu’en 1651, la frégate « LION COURONNE », armée de 26 canons, soutint le combat contre 11 galères, tandis qu’en 1684, le navire « LE BON »  sortait victorieux d’un combat qui l’opposait à 35 galères.  La bataille de Matapan, en 1717, fut la dernière action à laquelle prirent part des galères.

Mats
Deux (2)
Nationalité
France
Siècle
17ème 1670
Fabrication
Voile
Taille
1 mètre +
60 - 100 cm

Écrire un avis

Note : Le HTML n’est pas pris en charge !
    Mauvais           Bon

  • Views: 1133
  • Référence : Rame
  • A partir de1 500€