Sovereign of the seas

Sovereign of the seas

Lorsque le SOVEREIGN fut lancé en 1637, Charles 1 qui l’avait commandé et qui aimait le faste, pouvait être satisfait.

Avec ses 39,40 m de longueur de quille, ses 14,80 m de largeur de maître-couple, ses 7,10 m de tirant d’eau moyen, ses 71,45 m de longueur de la proue au garde-corps arrière et ses 23,40 m de hauteur de la quille à la pointe du feu de poupe, il était incontestablement LE PLUS GRAND NAVIRE DU MONDE.

Le feu de poupe pouvait abriter 10 hommes debout. Le peuple nommait le SOVEREIGN OF THE SEAS le « Diable d’or ».

Lors de sa première mission guerrière en 1652, le SOVEREIGN OF THE SEAS fit couler un bateau de guerre hollandais en lançant une seule et unique bordée.

En 1695, le SOVEREIGN avait presque 60 ans et l’amirautée envisageait sa démolition. Cependant, le navire qui avait été autrefois la fierté de la nation ne voulait pas mourir, ou tout du moins pas de cette manière ! Dans la nuit du 27 janvier 1696, alors que le bateau se trouvait dans le port de Chatham, le cuisinier oublia d’éteindre une bougie dans sa cabine. La bougie se renversa et, quelques instants plus tard, le SOVEREIGN OF THE SEAS était en flammes, de la proue à la poupe ; le feu ne s’éteignit que lorsque la coque fut détruite jusqu’à la ligne de flottaison et les restes du bateau furent engloutis par la mer.

Mats
Trois (3)
Nationalité
Pays-Bas
Siècle
17ème 1637
Fabrication
Voile
Taille
1 mètre +
60 - 100 cm

Écrire un avis

Note : Le HTML n’est pas pris en charge !
    Mauvais           Bon

  • Views: 1230
  • Référence : Sovereign of the seas
  • A partir de2 050€